Mosaïque haut

Avifaune (Oiseaux)

Les périmètres de protection des oiseaux du site Etoile-Garlaban

En 2011, l’association, avec le soutien de nombreux organismes (association La Chevêche, ONF, LPO PACA, URVN-FNE PACA) a fait la demande d’une Zone de Protection Spéciale (ZPS) sur la Chaîne de l’Etoile et le Massif du Garlaban.

La Chaîne de l’Etoile et le Massif du Garlaban disposent d’une faune riche en espèces rares et peu répandues dans les Bouches-du-Rhône et en Provence de manière plus générale. L’ensemble du site présente une avifaune typique des milieux méditerranéens thermophiles. De nombreuses espèces « méditerranéennes » sont originales et remarquables.

Le site est fréquenté par différentes espèces en fonction des périodes de l’année, ce qui accroît sa valeur patrimoniale : - zone d’hivernage d’oiseaux alpins et continentaux,
- zone de nidification d’oiseaux méditerranéens,
- zone de passage lors des migrations de printemps et d’automne.

Près d’une trentaine d’espèces d’intérêt patrimonial ont été recensées lors de l’élaboration du DOCOB (sur 127 sur la Chaîne de l’Etoile et 85 sur le Massif du Garlaban). Sur le site Etoile-Garlaban, nous retrouvons 13 espèces inscrites à l’Annexe 1 de la Directive « Oiseaux ».

Un couple d’Aigle de Bonelli (Aquila fasciata) se reproduit dans ce massif qui accueille des espèces nicheuses très intéressantes comme le Coucou-geai (Clamator glandarius), le Rollier d’Europe (Coracias garrulus), la Bécasse des bois (Scolopax rusticola) [un des très rares sites de nidification dans le département], le Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus) [4 couples], l’Autour des palombes (Accipiter gentilis), le Grand-Duc d’Europe (Bubo bubo) [au moins 9 couples], les Fauvettes à lunettes (Sylvia conspicillata) et orphée (Sylvia hortensis), le Monticoles bleu (Monticola solitarius), le Traquet oreillard (Oenanthe hispanica).
En migration et en hivernage, les reliefs et les barres rocheuses de l’Etoile hébergent une avifaune rupicole descendue des Alpes et comprenant notamment le Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax), le Tichodrome échelette (Tichodroma muraria) et l’Accenteur alpin (Prunella collaris).

L'Aigle de Bonelli, inféodé à la zone méditerranéenne, accuse un fort déclin depuis quelques décennies dans l’ensemble des pays européens. L'effectif national est passé de 55-60 couples dans les années 1970-1975 à seulement 30 couples en 2010. Les principales causes de son déclin sont la fermeture du milieu par reforestation spontanée, l'électrocution des jeunes sur les pylônes électriques, les dérangements sur les sites de reproduction du fait des activités de plein air (escalade, randonnée…) ainsi que des aménagements d’infrastructures diverses.

Le périmètre retenu prend en compte la ZSC Etoile-Garlaban (10067 ha) et le territoire de chasse de l’Aigle de Bonelli. Au total la demande de ZPS Etoile-Garlaban concerne un territoire de 14386 ha.

La demande de ZPS est pour l'instant restée sans suite.

Projet d’Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) « Montagne du Baou Traouqua – Tête du Grand Puech » sur la Chaîne de l’Etoile

Communes concernées : Mimet et Saint-Savournin

Périmètre et superficie de l’APPB : 235 ha 53 a

Objectifs :

• Garantir l’équilibre biologique des milieux et la conservation des biotopes nécessaires à la survie de l’espèce végétale suivante :

Hélianthème à feuilles de lavande (Helianthemum syriacum (Jacq.) Dum.Cours.)


• Garantir la conservation des biotopes nécessaires à l’alimentation, la reproduction, au repos et à la survie des oiseaux suivants :

Aigle de Bonelli - Aquila fasciata,
Grand Duc d’Europe - Bubo bubo,
Faucon crécerelle - Falco tinninculus,
Epervier d’Europe – Accipiter gentilis,
Hirondelle des rochers - Hirundo rupestris,
Monticole bleu - Monticola solitarius,
Monticole de roche - Monticola saxatilis,
Fauvette pitchou - Sylvia undata,
Grand corbeau - Corvus corax,
Chouette hulotte - Strix aluco.

Règlementation et restrictions :

Ces restrictions s’appliquent à l’ensemble de la zone concernée par le projet d’APPB hors chemin de randonnée en limite (chemin de crête de la Montagne Baou Traouqua, pistes DFCI).

Toute l’année Du 20 février au 15 juillet
Circulation et activités de loisirs

Circulation des véhicules motorisés
Circulation des cyclistes et VTT
(sauf chemin vicinal de Mimet)
Les activités de bivouac, camping et dérivés
Escalade, descente en rappel
Toute manifestation sportive
Atterrissage et décollage d’aéronefs

Circulation des piétons et des cavaliers
Divagation des animaux domestiques

Les activités agricoles, cynégétiques, pastorales et forestières (propriétaires et ayants-droit) Allumage de feux
Epandage de produits fertilisants, phytosanitaires, phytocides et antiparasitaires ou associés
Rejet, déversement et extraction de produits ou de matériaux Jeter, déverser, laisser écouler, abandonner, déposer directement ou indirectement, tous produits chimiques ou radioactifs, tous matériaux, véhicules, épaves, caravanes et autres résidus, déchets et substances de quelque nature que ce soit
Extraire des matériaux, de rechercher ou d’échantillonner des roches ou minéraux, de purger les falaises de matériaux instables
Sécurité civile : Largage d’eau salée et de retardant
Les constructions, installations et travaux divers Travaux publics ou privés hors travaux d’entretien des ayants-droit Du 1er février au 15 juillet pour les travaux d’entretien des pistes et routes, d’aménagement du milieu pour favoriser les espèces concernées par l’arrêté.

 

Après les villes de Sofia, Prague, Londres, Berlin, Genève, Bruxelles, Florence et Paris, Marseille lance son atlas des oiseaux nicheurs. Ce projet, à l’initiative de l’association la Chevêche, lancé en 2010, est programmé pour une durée de 5 ans. Il prévoit 3 années d’inventaires minimum (2011, 2012,2013) qui pourront être prolongés en 2014 si des lacunes persistent. A la suite de cette phase d’inventaires débutera la phase de rédaction et d’analyse des données récoltées. La publication de l’atlas est prévue pour 2015.

Pour mener à bien ce projet, la Chevêche s’est associée à d’autres associations, dont la nôtre, et organismes publics (LPO PACA, CEN PACA, ONF, LPED-Laboratoire Population Environnement Développement de l’Université de Provence, Parc National des Calanques, Ville de Marseille). Ces différents partenaires constituent le comité de pilotage du projet.

Pour plus d’informations sur le projet d’atlas des oiseaux nicheurs de Marseille :
http://www.cheveche.fr/cadre_atlas.htm

Les partenaires du projet :

 

  Retour vers le haut de la page