Mosa´que haut

Le film documentaire

 

Colinéo (ASSENEMCE à cette époque) a réalisé un film documentaire sur la Chaîne de l’Étoile sorti en 1997.
Malheureusement, durant l’été 1997 la Chaîne de l’Étoile a subi un terrible incendie qui ravagea 3 500 hectares. La Chaîne de l’Étoile était « défigurée ».
Dans ce contexte, l’Association a senti l’impérative nécessité de réaliser un nouveau film, montrant la Chaîne de l’Étoile 10 ans après ainsi que le Massif du Garlaban.
C’est à travers sa mission de communication sur le site Natura 2000 « Chaîne de l’Étoile – Massif du Garlaban » que l’Association a compris qu’il s’avérait indispensable de sensibiliser davantage le public au respect des espaces naturels pour leur préservation et leur pérennité.

3 OBJECTIFS :

objectif1la Chaîne de l’Étoile et le Massif du Garlaban, grands massifs méditerranéens du nord de Marseille, en limite d’Aubagne, Aix-en-Provence et de Marseille. Ces massifs, caractéristiques du paysage marseillais, sont encore mal ou peu connus dans le département.

 

objectif2aux particularités rares et fragiles par une découverte « éclairée » de cette Nature toute proche, tout en contribuant à sa protection.

objectif3à adopter une attitude éco-citoyenne, au respect de la Nature.

Description du film
A travers un film de 30 minutes, l’Association cherche à présenter la Chaîne de l’Étoile sous tous les aspects aux divers âges de son évolution, en sensibilisant aux perspectives naturalistes, sans négliger les dimensions culturelles et humaines.
Il sera conçu pour rencontrer trois publics : le grand public de la télévision et du cinéma, le public scolaire (professeurs et élèves des écoles, collèges, lycées et universités) et le public des « usagers » du site, notamment par l’intermédiaire des associations qui les regroupent.

Moyens envisagés
La réalisation du film sera confiée à une équipe de professionnels, expérimentés dans la réalisation de films naturalistes. Colinéo fournira ses connaissances du site, avec l’aide de spécialistes issus des Universités et du CNRS, et des autodidactes autochtones reconnus. Permanents et bénévoles travailleront également à ce projet.

La réactualisation de ce film est temporairement stoppée du fait de l'absence de financements. N'hésitez pas à nous contacter si vous disposez de compétences pour les prises de vue ou dans le domaine du montage vidéo.